Accueil » Films » Année 2008 » » Description générale

L'Affaire Farewell

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 12,00 pour 1 vote(s)
Vous connaissez ce film ? Vous l'avez vu ?
Cette fiche est certainement incomplète !
Et vous pouvez l'enrichir de manière très simple !
Il suffit de vous inscrire, de vous connecter et d'ajouter des renseignements !
Ces renseignements seront validés puis disponibles, pour tous, et vous aurez contribué à la plus grosse base de données cinématographique française !
Titre original : L'Affaire Farewell
Fiche mise à jour le 11/09/2019
Année de production : 2008
Réalisé par : Christian Carion
Date de sortie : 23 Septembre 2009
Date de reprise : non renseignée
Distributeur France : Pathé Distribution 
Distributeur international : Pathé International 
Durée : 113 minutes
Origine(s) : France 
Genre(s) : Thriller 
Pellicule : couleur
Format de projection : 1.85
Format son : Dolby SRD, DTS
Visa d'exploitation : 120425
Budget : non renseigné
Site officiel : non renseigné
Indice Bdfci :
75%

Synopsis :
Moscou, au début des années 80, en pleine Guerre Froide.
Sergueï Grigoriev, colonel du KGB déçu du régime de son pays, décide de faire tomber le système. Il prend contact avec un jeune ingénieur français en poste à Moscou, Pierre Froment. Les informations extrêmement confidentielles qu’il lui remet ne tardent pas à intéresser les services secrets occidentaux. Mitterrand lui-même est alerté et décide d’informer le président Reagan : un gigantesque réseau d’espionnage d’espionnage permet aux Soviétiques de tout connaître des recherches scientifiques, indus-trielles et militaires à l’Ouest ! Les deux hommes d’Etat décident d’exploiter ces données ultra sensibles transmises par une mystérieuse source moscovite que les Français ont baptisée : « Farewell ». Homme sans histoires, Pierre Froment se retrouve alors précipité au cœur de l’une des affaires d’espionnage les plus stupéfiantes du XXème siècle. Une affaire qui le dépasse et qui menace bientôt sa vie et celle de sa famille

Vos commentaires et critiques :

vu en 2011

Retour Haut de page